Etudiants et chercheurs

Nos services

Publier un article scientifique

Publier un document de recherche scientifique n’est pas donné à tout le monde(1). 
Certains diront : cela s’apprend. Cependant, chacun doit aussi être capable de déterminer ses forces et ses faiblesses et d’identifier ses meilleurs atouts pour avancer. Si je suis un chimiste passionné par ma recherche et si je reconnais que l’écriture n’est pas mon point fort, la sagesse est de trouver quelqu’un de compétent pour faire mes communications afin que je puisse donner tout mon temps (dont j’ai toujours trop peu) à cette recherche dont l’issue me tient à cœur.

Le partenaire qu’il vous faut connaîtra votre recherche comme vous-même et il s’engagera dans ce projet comme s’il s’agissait du sien. Sans être un duo aussi mythique que James Watson et Francis Crick, Pierre et Marie Curie(2), une totale collaboration sera nécessaire pour mener à bien votre projet. Choisissez un partenaire engagé qui sera à vos côtés jusqu’à la fin.

Étudiants, vous souhaitez faire réviser une thèse ou corriger un mémoire ; chercheurs, vous avez besoin de traduire un article en français ou en anglais ? Vous êtes ici au bon endroit.

La révision de documents

Concernant la révision de documents, les prestations proposées sont les suivantes :

  • 3 Relectures (cohérence orthographe et typographie), identification des anomalies ou des insuffisances.
  • Vérification des sources, mise en page.
  • Mise aux normes des références bibliographiques,
  • Recherches supplémentaires
  • Séance de travail commun offerte avant la dernière relecture pour améliorer la clarté de l’expression.
  • Accompagnement à l’auto-édition.

Comment proposer son document à la relecture, comment se déroule la prestation ? 

Lorsque vous envoyez votre document en vue d’un Devis, décrivez bien toutes les prestations souhaitées, par exemple la traduction en français ou la correction complète, mais aussi la mise en page, le contrôle des références ou de la bibliographie ou encore, la Table des matières interactive, un complément de recherche documentaire, etc.

Il vous sera demandé de spécifier le nombre de pages, l’échéance envisagée.

Le premier travail du correcteur sur le contenu est un travail d’analyse. Il doit comprendre le but de ce document, le public envisagé ? Il doit déterminer sa taille, sa qualité d’écriture ? Comporte-t-il des images ou des éléments insérés ? Fait-il partie d’un Corpus ?

Ensuite, après avoir consulté nos conditions générales de ventes et validé le devis. Le travail peut commencer.

Dans le cas d’un travail universitaire, notez deux points importants :

  1. Ce n’est pas le correcteur qui écrit la thèse ! Il relit et corrige les fautes d’orthographe, de typographie, et il pointe les incohérences ou les formulations maladroites.
  2. Il faudra s’assurer que le relecteur-correcteur est en possession des spécifications typographiques du domaine d’études concerné. Certaines disciplines ont leurs spécifications propres ; parfois aussi, le directeur de thèse souhaite ajouter tel ou tel élément important non mentionné dans les normes officielles. Le correcteur devra en être informé.

Un processus par étapes

Vous voulez savoir comment se déroule précisément la révision de documents ? Elle comprend plusieurs étapes jusqu’à la finalisation.

Au cours de la prestation, les échanges sont réguliers. Faut-il préciser, compléter ou étoffer une section ? Une rencontre ou un échange mail ou zoom est prévu.

De même, une dernière rencontre aura lieu pour faire le tour des éventuelles imprécisions ou questions restantes avant la lecture finale.

Lorsque le directeur de thèse a relu le document final, il donne parfois de nouvelles recommandations que l’étudiant met en œuvre. Le correcteur devra de nouveau relire pour faire le ménage des coquilles !

Et voilà ! votre document est prêt à être imprimé !

En Bonus

Nous accompagnons aussi ceux qui souhaitent s’auto-éditer.

  1. D’après les études récentes, environ 20 à 30% des manuscrits soumis à des revues scientifiques en France sont rejetés pour des raisons liées à la qualité de la rédaction ou de la traduction. 
  2. les premiers sont célèbres pour avoir élucidé la structure de l’ADN. Tandis que Crick était souvent le porte-parole et le communicant du duo, Watson se concentrait davantage sur les détails expérimentaux et théoriques ; Pierre et Marie Curie travaillaient sur la réactivité, Pierre s’occupant habituellement des aspects de présentation et de publication tandis que Marie pouvait se concentrer sur les recherches en laboratoire.