Marin Mersenne

 

Celui qui fut si bien nommé le « secrétaire de l’Europe savante de son temps » se plaçait à un point clé au croisement de la philosophie et des sciences. La vie du religieux Minime né en 1588 est en effet surprenante. Érudit, mathématicien à la recherche des nombres premiers, philosophe, théologien, il se passionne pour les sciences dans leur diversité. Ses travaux en mathématique, physique et musicologie notamment, sont considérables. Il a laissé de nombreux écrits, fruits de ses recherches. Voir en particulier les 6 livres des Cogitas comprenant Le traité des poids et mesures, l’hydropneumatique, le traité de navigation ; son Traité de l’Harmonie où il énonce les premières lois de l’acoustique, le Traité de mécanique concernant les centres de gravité et la pesanteur ; un Traité de balistique. Puis le Traité des nouvelles observations physico-mathématiques et encore de nombreux autres ouvrages.

Sa recherche se caractérise par une remise en question des principes acquis et une étude très méthodique du sujet. Il n’hésite pas à traduire les auteurs étrangers, Galilée en premier lieu, afin d’en avoir une pleine compréhension. Puis, à une époque où le journalisme scientifique n’existait pas encore, il informe, confronte les points de vue grâce à une vaste correspondance, incitant les scientifiques de tous pays à se mettre en rapport entre eux (Fermat, Pascal, Gassendi, Descartes, Torricelli, Desargues…). Il n’hésite pas à les recevoir chez lui. Cette société savante deviendra, en 1635, l’Academia Parisiensis. L’esprit scientifique était né. De nombreuses universités devaient par la suite s’en inspirer.

Le correcteur-relecteur, tout comme le traducteur, à la suite de Mersenne, se met au service de la science comme de l’histoire, de la philosophie comme de l’art. Son activité à la charnière des savoirs joue un rôle-clé dans l’avancement et le progrès de l’humanité.

Pour de plus amples recherches, voir l’article bien documenté sur http://www.musicologie.org/Biographies/m/mersenne.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.